Le blog

Quand on parle de toi et que tu en pleures.

C’est une réalité que j’ai encore du mal à intégrer. Que l’on puisse écrire des mots si fort qu’ils me sortent des larmes, qui me touchent en plein coeur, comme ça, paf, c’est presque « sidérant ».

Sandra, ma mariée du moment et ma dernière de l’année officiellement (j’ai une mariée 2017 qui viendra récupérer sa précieuse dans quelques semaines, mais ça compte pas hein ?) est chroniqueuse en ce moment même chez Mademoiselle Dentelle.

Et c’est là où je me la pète genre grave de ouf car j’ai quand même eu DEUX chroniqueuses dans la maison Dentelle à mon actif … et ouais m’sieur, dame. Ma jolie et féérique Madame Lutine et donc ma très non-conventionnelle Mlle Afro (rapport à sa tenue de mariage … que j’adore).

Enfin voilà, après des mois à la suite sur le site, je savais qu’elle parlerait de moi à un moment donné. Je ne savais pas quand, ni comment mais adorant son style d’écriture, j’étais un peu fébrile dans l’attente.

Et voilà :

mlle-dentelle-mlle-afroPour lire l’article, cliquer ici.

La claque.

« Pas que je pensais que la « critique » soit mauvaise mais j’ai toujours du mal à assimiler que OUI, j’arrive à donner ce que recherche mes client(e)s.

Que je ne suis pas illégitime dans mon travail parce que je n’ai « qu’un bac pro en formation adulte » en poche et pas des années de boite dans le domaine derrière moi.

Oui, je suis douée dans ce que je fais, j’aime mon taff, j’aime mes clients (oui, même ceux qui ont peur d’être relou), j’aime me prendre la tête pour qu’une tenue soit parfaite et que j’aime quand je sais que le mariage c’est bien passé et que la tenue en question était toujours celle des rêves de mes client(e)s. »

Pour conclure tout ça, hier c’était la dernière fois que je voyais Sandra avant son mariage samedi prochain. J’ai un peu pleuré (oui bah l’émotion que voulez vous), une jolie page qui se tourne après près d’un an d’échange, de rencontre et de partage.

Maintenant plus qu’à attendre quelques jours. Je suis juste ultra nerveuse, comme toujours avant « mes » mariages, avec cette impression d’être un peu là bas le jour J et un peu nostalgique pour l’après quand arrive ce moment où mes mariées me manquent.

Publicités

4 réflexions au sujet de « Quand on parle de toi et que tu en pleures. »

      1. Lol
        J’en cherchais un et puis paf… je savais que tu me reconnaîtrais lol

        Sinon je vois que j’ai valide trop vite hier… tu fais un boulot magnifique et ton accompagnement est super, c’est légitime d’être récompensée à ta juste valeur 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s