Le blog

Travailler à la maison, c’est le pied (deuxième partie)

Pour reprendre le titre, travailler à la maison, c’est le pied, on peut organiser sa journée comme on veut et c’est bien connu, que c’est hyper pratique pour les enfants/courses/rendez-vous médicaux ou administratifs/etc …

Oui mais, il y a un mais voir même un MAIS !

Comme pour mon premier article traitant de ce sujet avec en principal thème ma poulette d’amour, le côté génial du travail à domicile (que je ne renie pas du tout hein) a aussi ses revers.

Le temps file
Comme la garde d’un (ou plusieurs) enfant qui « bouffe » forcément du temps de travail mais surtout que le boulot en lui même est à la base affreusement chronophage sans avoir besoin d’aide.

Parce que clairement, je ne compte pas mes heures de travail tout confondu (commandes, mails, recherches, entretien du site/FB, rédactions d’articles et couture). En fait, je pense sincèrement que si pour le délire, je comptais le temps passé rien que pour Au Fil de la Lune, je me ferais peur …

Bon aller, tentons de tête sur un journée dirons nous bien remplis, avec un bébé coopératif et un mari qui s’occupe de toute la maison … disons 7h30 le réveil les enfants sont merveilleux, soyons fou, petit déj de 30min histoire d’avoir les yeux qui se décollent.
Donc 8h et des brouettes, on ouvre le pc, check des mails, réponses, check FB et site, réponses, check des blogs/sites/FB copains, réponses.
Là ça peut déjà varier pas mal selon le nombre de mail/réponse mais nous sommes optimiste, je table sur 1h/1h30.
Suite à ça, je passe en mode couture. Je monte, m’installe (avec le pc, toujours le pc), me remet en tête le(s) projet(s) du jour et hop, c’est parti.
Midi, l’homme me harcèle demande avec amour et tendresse (des potes à nous) de descendre pour éviter une hypoglycémie et me demander si j’ai bien une bouteille d’eau là haut (heu …).
Après 1h de pose (oui quand même … bon ok, j’ai checké du taff sur mon tel portable), retour à la couture. Là, en général, c’est monsieur qui monte voir si je suis toujours en vie … parfois tard.
Pause goûter de 30min à 16h (toujours pour l’hypo :p).
Couture jusqu’à 19h … le premier qui dit que l’on mange avec les poules ça va barder !!!
Après 2h pour manger en famille puis coucher la poupette, dernier retour à l’atelier à 21h
Jusqu’à 23h30/00h00 … souvent bien 30min de dernier check sur le net avant d’aller au lit.

Si je compte bien, il m’est arrivé (et m’arrive) de faire des journées de 13h, 7 jours sur 7. Les nuits blanches ne me sont pas inconnues non plus.

En même temps juste 24h dans une journée, ce n’était pas une brillante idée à la base !!

temps-qui-passe

Bref, voilà un des soucis du domicile, oui tu es chez toi mais non, tu n’as pas forcément le temps et même si tu aimes ton métier de tout l’amour paillettelicornelovelovedelamourquitue, parfois (je dis bien parfois), ça peut être pesant … et fatiguant.

Dans un prochain article je vous parlerais un peu plus de comment je calcul mes heures de taff pour faire mes devis. Je sens que vous allez rire.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s